Dire les violences patriarcales (1): parole testimoniale et libération de la parole

J’inaugure ici une série sur la façon dont se disent les violences patriarcales dans la littérature contemporaine à l’aune du grand récit contemporain de la « libération de la parole ». À travers une lecture de La familia grande de Camille Kouchner, je propose d’examiner dans ce premier billet comment la parole testimoniale est condamnée à répondre au schéma, à mon sens problématique, de la libération de la parole.

Continuer la lecture de Dire les violences patriarcales (1): parole testimoniale et libération de la parole

La tentation de la référence (5): une lecture par paire

Dans ce cinquième et dernier billet consacré à la lecture de la nouvelle 35 de l’Heptaméron, je mets en œuvre ce que j’appelle, avec Nancy K. Miller, une « lecture par paires »: lire la nouvelle 35 avec la nouvelle 11 de l’Heptaméron, en faire jouer les points communs mais aussi les dissemblances afin de désamorcer la charge traumatique potentiellement transmise par la première.

Continuer la lecture de La tentation de la référence (5): une lecture par paire

La tentation de la référence (4): retours de la référence

Ce billet se propose de lier le retour à la référence lisible chez Merlin-Kajman comme on l’a vu dans un précédent billet à d’autres retours à la référence: celui, stratégique, opéré par la critique littéraire féministe états-unienne des années 1980, mais aussi celui plus récent que dénote l’usage des trigger warnings.

Continuer la lecture de La tentation de la référence (4): retours de la référence