Ouverture de RhétoriquEs!

Ce carnet présente mes recherches en cours sur un corpus très étendu de littérature française et francophone écrite par des femmes, dont l’enjeu réside dans une approche rhétorique des textes propre à en renouveler la lecture.
S’inscrivant à la fois dans le mouvement de recherche actuel consistant à (re)lire des textes canoniques à l’aune du genre et surtout des violences sexuelles (dont le blog Hypothèses « Malaises dans la lecture » est exemplaire), et dans la continuité des recherches féministes étatsuniennes en critique littéraire ayant vu le jour dans les années 1970 (en particulier Nancy K. Miller), il propose d’apporter une contribution rhétorique aux (re)lectures passées et en cours. Le problème qui se pose en littérature aux lectrices et critiques féministes est le suivant : d’une part, comment lire des textes ouvertement misogynes ou mettant en scène des violences sexuelles non dénoncées comme telles ? D’autre part, existe-t-il une « littérature féminine », ou plus largement une spécificité de la littérature écrite par des femmes (spécificité qu’on caractérisera de diverses manières allant de l’essentialisme biologisant au constructivisme sociologique le plus chevronné) ? C’est l’objet de ce carnet que de travailler de manière originale ces deux questions, au croisement de la rhétorique, de la critique littéraire féministe et des études de genre.
On y trouvera aussi bien des notes de lecture concernant la critique littéraire féministe, que des comptes-rendus de littérature récente écrite par des femmes, que des propositions de lecture ou de relecture de textes déjà anciens dans une perspective rhétorique et féministe.


Une réflexion sur « Ouverture de RhétoriquEs! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.