La tentation de la référence (1): enseigner des textes représentant des violences misogynes et sexuelles

Ce billet inaugure une série sur l’enseignement des textes représentant des violences misogynes et sexuelles, écrite il y a deux ans mais encore, à bien des égards, en chantier. J’y propose la lecture d’une nouvelle de Marguerite de Navarre par une autre nouvelle de l’Heptaméron (ce que j’appelle, avec Nancy K. Miller, la « lecture par paires »).

Continuer la lecture de La tentation de la référence (1): enseigner des textes représentant des violences misogynes et sexuelles