La tentation de la référence (5): une lecture par paire

Dans ce cinquième et dernier billet consacré à la lecture de la nouvelle 35 de l’Heptaméron, je mets en œuvre ce que j’appelle, avec Nancy K. Miller, une « lecture par paires »: lire la nouvelle 35 avec la nouvelle 11 de l’Heptaméron, en faire jouer les points communs mais aussi les dissemblances afin de désamorcer la charge traumatique potentiellement transmise par la première.

Continuer la lecture de La tentation de la référence (5): une lecture par paire

La tentation de la référence (3): lecture classique, lecture traumatique?

Ce billet constitue une parenthèse théorique dans la lecture de la nouvelle 35 en s’intéressant au lien entre rire et trauma tel qu’il est théorisé par Hélène Merlin-Kajman.

Continuer la lecture de La tentation de la référence (3): lecture classique, lecture traumatique?

La tentation de la référence (2): sur une nouvelle apparemment anodine de Marguerite de Navarre

Après avoir esquissé les problèmes posés par l’enseignement de textes représentant de violences sexuelles et misogynes dans le billet précédent, nous nous plongeons dans la lecture de la nouvelle 35 de l’Heptaméron : où l’on découvre que la nouvelle n’est pas si anodine qu’on croit.

Continuer la lecture de La tentation de la référence (2): sur une nouvelle apparemment anodine de Marguerite de Navarre